La maladie de Nash, des conséquences ravageuses

© Pexels sur Pixabay

Par Camille Mourad le 22 mars 2020

Connaissez-vous la maladie de NASH, aussi connue sous le nom de « maladie du soda » ou la « maladie du foie gras » ? Cette pathologie s’attaque à votre foie. Et pour cause, un français sur trois a un foie trop gras, soit près de 6 millions de personnes touchées. L’acronyme NASH signifie en français « stéatohépatite non alcoolique ».

[La maladie] est caractérisée par la présence d’une accumulation anormale de graisse dans le foie. La malbouffe, l’obésité et une surconsommation de sucre sont les causes

Elle est caractérisée par la présence d’une accumulation anormale de graisse dans le foie. La malbouffe, l’obésité et une surconsommation de sucre sont les causes de cette maladie. 

En effet, notre foie ne sait pas stocker le sucre, il en stocke très peu : 50 grammes. Ce surplus de sucre dû à notre alimentation trop riche va être transformé, par notre foie, en graisse. Au fur et à mesure, le foie va se gorger de graisse ce qui est toxique pour les cellules du foie. La NASH peut évoluer vers des stades plus graves, tels que la cirrhose ou le cancer du foie. 

Les symptômes sont les suivants : augmentation du volume du foie, fatigue, perte d’appétit…

Mais ne vous inquiétez pas, si vous changez votre façon de manger, le foie revient à la case départ. C’est le seul organe qui peut se régénérer. Profitez de cette merveilleuse qualité pour vous donner les moyens de faire attention à lui. Les solutions sont simples mais peut être plus dures à réaliser… 

Tout d’abord, il faut faire attention aux glucides, ils sont présents partout ! Dans le pain, les pâtes mais aussi dans les sodas d’où le nom de cette maladie. Il faut limiter votre consommation de sucre et bannir les sodas si vous le pouvez.

Veillez à équilibrer votre alimentation, manger Macdo ou KFC, c’est si bon mais… si gras. En effet, tous les fastfoods mais aussi les entreprises agroalimentaires cachent dans leurs aliments, même salés, du sucre !

Enfin, pratiquez une activité physique régulière. C’est banal mais 30 000 pas par jour, soit 30 min de marche fera du bien à votre corps sous réserve que vous ne mangez pas plus par derrière ! Ainsi, une bonne hygiène de vie et une bonne alimentation vous permettront d’éviter ce genre de pathologie. 

Un esprit sain dans un corps sain, c’est ce qu’on dit n’est-ce pas ? Bref, aimez-vous et prenez soin de vous.